Un grand cerf – Martine Bourre

 

Dans sa maison un grand cerf regardait par la fenêtre, un lapin vint à lui et frapper chez lui.

Cerf, cerf, ouvre-moi, ou le chasseur me tuera.

Lapin, lapin, entre et viens me serrer la main.

La célèbre comptine revisitée avec humour par Martine Bourre.

- Didier Jeunesse – Collection Pirouette -

L’excellente collection Pirouette propose des albums mettant en image des comptines enfantines. Interprétées par des illustrateurs créatifs, ces chansons traditionnelles reprennent vie.

Martine Bourre est l’une de ses illustratrices. Elle pratique avec talent l’art plastique pour une illustration en relief, mêlant avec talent les matières. Ses techniques vont du collage, cartons, tissus, bois, aux créations en pâte à sel jusqu’à l’utilisation de végétaux, de matériaux naturels, qu’elle met en scène sur des fonds de papiers colorés ou travaillés à la gouache.

Dans cet album, elle s’amuse de la comptine, nous livrant une fin en ritournelle, la sorcière transformant le vilain chasseur en lapin…pour un retour au premier couplet !

Inventive, elle varie à plaisir les styles pour chacun de ses albums.

Martine Bourre a illustré dans la collection Pirouette :

- Un petit chat gris

- Lundi matin, l’empereur, sa femme et le petit prince…

- Dans la nuit d’Halloween ( Tous les légumes au clair de lune )

- Noël du bois joli

- J’aime la galette

- Bateau sur l’eau

- A Paris sur un petit cheval gris

- Ainsi font font font

A noter : ce titre ainsi que J’aime la galette existent maintenant en format poche

D’autres titres de la collection Pirouette sur ce blog :

Meunier tu dors  par Anne Letuffe – A la volette par Cécile Bonbon

*